Encore une fusillade au Vernet : Stop au déni ! Oui au retour de l'ordre républicain !

Mis à jour : janv. 2





Le quartier du Vernet vient de connaître une nouvelle fusillade avec un adolescent blessé par balle ce lundi 16 décembre.


C'est une nouvelle fois la preuve d'une escalade de violence que je dénonce depuis plusieurs mois face au déni de la réalité des pouvoirs publics.


Alors que les voisins se plaignaient d'un établissement avec de nombreuses nuisances, la maire du quartier expliquait n'avoir jamais eu connaissance de ces plaintes avant une fusillade en plein dimanche matin le 25 août… Il faudra plusieurs mois pour faire enfin fermer l’établissement !


Je suis toujours le seul à avoir révélé publiquement des coups de feux échangés le mercredi 4 septembre, toujours en pleine matinée et cette fois devant la caserne des CRS 58 ! 

Malgré ces faits très graves, le gouvernement ne semble pas se préoccuper de la situation puisque Perpignan ne compte toujours pas de « Quartier de reconquête républicaine » et donc des moyens humains et matériels supplémentaires pour la police nationale.

Les Députés En marche se félicitent des renforts de police nationale sur le territoire français alors que Perpignan est constamment oubliée… 


Le déni et l’incompétence doivent cesser, acheter la paix sociale n'est pas une solution, il faut pacifier le quartier du Vernet et toute la ville avec la tolérance zéro et un retour de la sectorisation de la police municipale. 

 Il est temps de pourrir la vie de ceux qui pourrissent la nôtre.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now